Les Stars à quatre roues de Disneyland Paris (2ème partie)

A Disneyland Paris, on trouve toutes sortes de moyens de transport, du tramway à cheval aux vaisseaux spatiaux. Parmi eux, les voitures tiennent une place de choix. Attardons-nous un moment sur les modèles les plus emblématiques de notre destination, avec aujourd’hui les voitures du Parc Walt Disney Studios.

 

Des voitures d’enfer

Du côté du Parc Walt Disney Studios, les stars à quatre roues se sentent comme chez elles. Entre 2009 et 2015, les différentes versions de la parade Disney’s Stars ‘n’ Cars, avec leurs belles américaines customisées selon les thèmes des différents Personnages Disney, renouaient avec le glamour et les paillettes de l’âge d’or hollywoodien.

Jusqu’en janvier 2020, les visiteurs de l’attraction Studio Tram Tour – Behind the Magic pouvaient approcher des voitures ayant effectivement participé à des films comme The Rock (1996), Les Ailes de l’Enfer (1997) ou Just Married (ou Presque) (1999). On pouvait aussi retrouver la fourgonnette des malfaiteurs des 101 Dalmatiens (1996), le taxi londonien tacheté qui apparaît dans le cauchemar de Cruella et même la superbe Panther que la mégère conduit dans Les 102 Dalmatiens (2000).

En 2008, elle faisait d’ailleurs une entrée remarquée en traversant Hollywood Boulevard dans une superbe Cadillac « DeVille » du début des années 1950, elle-aussi tachetée, dans le spectacle « Cruella D’Enfer en double file ».

Fort heureusement, d’autres stars sont beaucoup moins capricieuses. Ainsi Choupette, notre « amour de Coccinelle », qui triomphe depuis 1968 sur petits et grands écrans, se refait une beauté dans la station-service de la boutique Legends of Hollywood. Jusqu’en 2011, elle fit également les beaux jours de Moteurs… Action ! Stunt Show Spectacular s’offrant une séance photo et même sa propre cascade durant le spectacle.

Vous avez dit Pixar ??

Chez Pixar, qui dit « voiture » dit Cars. Et l’univers de Radiator Springs est justement à l’honneur à Cars Quatre Roues Rallye, où les conducteurs en herbe sont invités à s’entraîner aux dérapages contrôlés, tout comme Flash dans le classique de 2006. Les véhicules de l’attraction, véritables voitures de course en culotte courte, ont été conçus conjointement par les Imagineers et les artistes des studios Pixar, avec à l’esprit les carrosseries rutilantes des années 1950.

Les nombreux éléments de décoration de l’attraction sont particulièrement évocateurs. Parmi eux, les capots dans la vitrine de Ramon’s House of Body Art reproduisent exactement ceux que l’on peut voir dans le film original. Visibles depuis l’extérieur, celui arborant des flammes et celui avec « Radiator Springs » écrit en lettres gothiques proviennent respectivement d’une Mercury de 1949 et d’une Chevrolet Chevelle de 1968/69. Quant à celui orné de motifs de plumes, qui trône côté file d’attente, il provient d’une Cadillac de 1966.

Mais toutes les voitures Pixar ne sont pas dans Cars. Dans RC Racer, c’est Karting, la petite voiture télécommandée de Toy Story qui tient la vedette. Andy adore mélanger les jouets et les univers. Il a repris des éléments de son circuit Hot Wheels® pour former un « half pipe », une piste en forme de U comme on en trouve dans le monde des sports extrêmes. Et Karting adore tellement ce nouveau jeu que, lorsque Andy n’est pas là, il invite les visiteurs de Toy Story Playland à grimper à son bord pour partager avec lui ces sensations fortes !

Le véhicule de l’attraction est une version un peu différente de celui du film dans la mesure où il peut accueillir jusqu’à 20 passagers répartis sur cinq rangées. Mais pour le reste, des stickers au bruit de son moteur, ce sont bien les mêmes que dans le film d’animation.

De quoi se prendre pour un jouet et partir avec Karting, Buzz et Woody « vers l’infini et au-delà » !

 

source: Insidears

Be the first to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :