Ces Cast Members qui murmurent à l’oreille des animaux

Amphibiens (tels que crapauds, grenouilles et salamandres), reptiles (tels que lézards et serpents), petits mammifères terrestres (tels que hérissons et écureuils), chiroptères (chauves-souris), insectes (tels que abeilles et papillons), oiseaux (tels que faucons, hirondelles et mésanges) mais aussi chevaux, chiens, moutons, vaches, ânes : ils évoluent avec plus ou moins de discrétion sur scène ou en coulisses. Certains sont même devenus les coéquipiers de Cast Members au quotidien. On se croirait presque dans un film d’animation Disney !

Travailler avec des animaux : 6 métiers qui le permettent à Disneyland Paris

  • Cavalier(e)

Entraîne les chevaux, performe au sein de spectacles, d’évènements spéciaux et de l’attraction Horse-Drawn Streetcars. Deux cavaliers assurent la sécurité en gérant les flux durant la séquence d’entrée des Parcs Disney.

  • Technicien(ne) jardinier(e)

Suit le pâturage des moutons en coulisses et sur scène.

  • Maître(sse)-chien ou agent cynophile

Gère, en binôme avec son(sa) chien(ne), la sécurité ou la détection d’explosifs.

  • Technicien(ne) faune sauvage

Protège les animaux sur le site, régule la population des espèces indésirables et s’occupe des ruches (pollinisation et production de miel).

  • Palefrenier(e)

Entretient les écuries, distribue la nourriture et veille aux soins des chevaux, des ânes et des vaches.

  • Chargé(e) de projets biodiversité

Veille à la préservation de la faune et la flore à travers l’aménagement paysager.

 

Ils ont des collègues… Spéciaux !

Travailler avec un collègue à quatre pattes, négocier avec les abeilles… des choses qui arrivent à Disneyland Paris ! Cinq Cast Members partagent leurs expériences.

 

Marine Balzer & Maggie

Maîtresse-chien de recherche anti-explosifs

« C’est plus qu’un binôme, c’est comme travailler avec sa meilleure amie. On s’inquiète l’une pour l’autre et je ne la laisserai pas aller toute seule sentir un colis suspect. J’habite juste à côté et souvent je viens la voir aussi sur mes jours de repos car je n’ai pas la possibilité de la prendre à la maison pour l’instant. Elle a trouvé sa place au chenil et elle est heureuse de notre routine. Partager mon quotidien avec elle peut être aussi très amusant et… imprévisible ! Il est arrivé qu’après une intervention sur un colis oublié par une famille, Maggie s’est emparée délicatement du sandwich de leur enfant ! Le tout s’est terminé dans les rires avec la famille à qui j’ai pu offrir un coupon pour remplacer le repas subtilisé. Maintenant je sais que j’ai affaire à une gourmande ! »

 

Antoine Forget

Technicien faune sauvage

« Depuis quatre ans je m’occupe, entre autres, des abeilles de Disneyland Paris, ainsi que des poules du Berry pour qui nous avons aménagé un espace dédié près des ruches. Travailler avec les abeilles est très particulier : chaque ruche a son caractère ! Il y a des abeilles plutôt « sympas », donc dociles, certaines très productives et d’autres qui ont un comportement plus vindicatif. Tout dépend de leur reine, qui détermine à elle seule le caractère de la ruche entière. J’adapte mon intervention à chacune, mais il faut parfois prendre aussi prendre en compte des paramètres externes, comme la météo ou les nuisances alentours qui peuvent impacter le fonctionnement des ruches ! »

Amandine Poulet

Assistante écurie

« Avec les vaches, nous devons garder nos distances et éviter de les domestiquer en les brossant ou en les câlinant comme on ferait avec un cheval. En même temps, il faut qu’elles nous connaissent suffisamment pour se laisser approcher et permettre qu’on les soigne en cas de besoin. C’est un juste milieu qu’on doit trouver afin qu’elles suivent nos directives lors des déplacements. Ces bovins sont très curieux, dès que quelque chose change de l’ordinaire, ils vont tout de suite observer et sentir la nouveauté, ce qui démontre aussi leur intelligence. L’année dernière, Hannibal avait jugé que le spectacle de La Légende de Buffalo Bill… avec Mickey et ses Amis ! présentait un intérêt limité. Lors des représentations, il se positionnait devant la porte et attendait sagement qu’elle se rouvre. C’est désormais un heureux retraité ! »

Dilip Ranawat

Technicien jardinier

« Travailler avec des moutons implique souvent de l’imprévisible. Quand nous avons opté pour l’éco-pâturage, j’ai suivi une formation d’initiation à la gestion de troupeau afin de prendre soin des animaux et de mieux les comprendre. Car avec leur instinct naturel d’itinérance et de proie, il ne faut pas s’y fier : dès que les moutons voient un trou, ils tentent d’y passer leur tête ! Il nous est arrivé plusieurs fois de nous mobiliser pour les retrouver : une fois même un visiteur du Disney’s Newport Bay Club a appelé la sécurité car il y avait un mouton qui l’observait à la fenêtre de sa chambre ! »

 

Charlotte Ligneul

Cast Member expérimentée écurie

« Avant de rejoindre les équipes de Disney Village, j’avais travaillé dans une écurie traditionnelle, mais au-delà des soins qu’on peut apporter aux animaux, le travail dans une écurie de spectacle est bien différent. Lors des représentations La Légende de Buffalo Bill… avec Mickey et ses Amis !, nous travaillons comme assistants pour assurer le confort de l’animal ainsi que de son cavalier. En journée, nous nous occupons des chevaux et de notre âne Gapy. Une promenade et quelques heures au paddock animent leur quotidien. C’était plus compliqué avec Cacahuète, notre ancien âne, parti depuis à la retraite : il avait son caractère et le convaincre de sortir était aussi long que le persuader de rentrer ! »

Source : insidears

Be the first to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :