Les arbres nuages de Discoveryland

Rate this post

La division Nature & Environnement de Disneyland Paris a pour ambition d’intégrer totalement le monde végétal au spectacle – une combinaison réussie qui se manifeste partout dans les parcs.

 

Un décor végétal particulier est cultivé à Discoveryland. Niwaki est un mot japonais qui désigne l’expression de l’essence d’un arbre par la taille et la mise en forme du feuillage ainsi que par le façonnage des branches ou du tronc.

L’adaptation végétalec’est l’utilisation créative de plantes, fleurs et espaces verts par notre division Nature & Environnement pour préparer le décor des histoires mises en scène dans les parcs.

À Discoveryland, les paysagistes ont créé un décor végétal surnaturel grâce à des plantations imaginatives. Comme dans Star Wars, le passé immémorial et le lointain futur sont deux aspects de l’expérience Discoveryland. Un petit parc de platanes minutieusement taillés, leurs branches façonnées en une voûte régulière et plane, évoque un éventail d’antennes.

 


Des bouleaux blancs, identiques et disposés régulièrement comme sur une grille, ressemblent à une structure cristalline subatomique. Des plantes aux couleurs intenses et contrastées rappellent la sombre clarté du cosmos. Des arbustes taillés en formes géométriques aux angles aigus et nets imitent des volumes d’architecture moderne.

Nouvelles techniques
Toujours à l’affût de techniques et méthodes nouvelles pour enrichir l’expression thématique de Discoveryland, une équipe de trois jardiniers et deux apprentis, menée par Laurent Reneux, est fascinée par la beauté surnaturelle des jardins japonais – en particulier les Niwaki – appelés taille en nuages en Europe.

Charles Beaumont, membre de l’équipe, a pris le temps d’apprendre cette technique. Les jardiniers japonais trouvent l’asymétrie et les nombres impairs esthétiquement plus plaisants – des branches sont donc parfois coupées (surtout des genévriers) et des tuteurs permettent de donner au tronc une forme moins régulière. Le sol est enrichi d’une dose d’engrais et les outils (cisailles et sécateurs) sont désinfectés. « Cela demande un bon sens de la symétrie (ou de l’asymétrie) et beaucoup de patience », confie Charles. Pour tailler les « coussins » ou nuages typiques du Niwaki, on commence par réduire les touffes de feuillage à la cisaille. On ôte le bois mort et les déchets, puis une coupe de finition est faite avec des ciseaux spéciaux.

Les pouces de l’année sont taillées en une jolie courbe lisse, bien distincte des « coussins » avoisinants. « Tout se fait à la main », précise Charles. Comme nos arbres Niwaki sont des genévriers adultes, nos jardiniers travaillent hissés en hauteur dans des nacelles, tôt le matin, avant l’ouverture du parc.

Un phénomène grandissant
Les arbres en nuages de Discoveryland se trouvent près du bassin entourant Les Mystères du Nautilus et sur le passage en coulisses vers cette attraction. Vous en trouverez un aussi dans l’attraction Autopia et près du Bureau Passeport Annuel. Vous verrez peut-être bientôt des arbres en nuages sur le Golf Disneyland Paris, où un bosquet de genévriers adultes proches d’une cascade ferait une scène parfaite et idyllique d’arbres nuages Niwaki.

Be the first to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :